Appel à projets 2015-2016 pour les opérations de transferts de civelles en France

La France doit réserver 60% des civelles pêchées pour fournir les opérations de repeuplement en Europe et a choisi de mettre en place un programme français pour transférer une partie de ces civelles (5 à 10% du total des captures) sur les bassins français.

Le ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie (direction des pêches maritimes et de l’aquaculture et direction de l’eau et de la biodiversité) et l’Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA) soutiennent ce programme de repeuplement de l’anguille dans les différents bassins concernés par cette mesure initiée en février 2010.

Etant donné qu’il est impossible à l’heure actuelle de reproduire artificiellement des anguilles européennes, le “repeuplement” est une opération de transfert d’alevins. Les civelles sont capturées en estuaire au tamis poussé par les pêcheurs professionnels de civelles et alevinées dans des sites favorables du bassin.

Les sites potentiels de repeuplement en France ont été choisis pour chaque bassin versant pour éviter une situation défavorable à une bonne survie des alevins : mauvaise qualité de l’eau, existence d’une pêcherie ciblée, obstacles à la montaison ou à la dévalaison, etc.

Appel à projets 2015-2016

L’appel à projets a été publié le 7 septembre 2015, il est clos depuis le 4 octobre. Il définit les modalités des opérations de transfert de civelles, de suivi (sur 3 ans) et de financement des projets (incluant le coût d’achat des civelles auprès des mareyeurs).

Il a attribué à l’UGA Loire 52%, soit 798000€ sur le total de 1478000€ du budget national dédié aux opérations de repeuplement pour les bassins français. Le coût de suivi est plafonné à 30% du coût total, l’achat des civelles à 350€/kg.

Le comité de sélection national évalue les dossiers le 19 octobre 2015 et les conventions de financement sont réalisées en novembre 2015. Les opérations de transfert de civelles se dérouleront au cours de la saison de pêche de la civelle, du 1er décembre au 30 avril 2016.

Le programme français de repeuplement de l’anguille a fait l’objet d’une évaluation par le groupe d’intérêt scientifique GRISAM.


Les opérations de repeuplement en 2015

Sur l’UGA Loire, aucune opération de transfert de civelles n’a eu lieu en 2015.

En effet, une partie des porteurs de projets ne pouvaient plus prétendre aux subventions du ministère car ils n’étaient pas reconnus “de droit public”. Ils n’ont pas eu les ressources financières pour poursuivre les projets de tranfert. De plus, les abondances de civelles dans les estuaires ont été insuffisantes pour assurer les objectifs de quantité de civelles transférées. (Source : ARA France)

En France, seules 1,2 tonnes de civelles ont été alevinées (pour un objectif initial de 4 tonnes) sur la Charente, le lac de Lacanau et la Vilaine.


En savoir plus

Pour plus d’informations, consultez le site de la DREAL Pays de la Loire ou de l’association ARA France, chargée de la coordination des porteurs de projets.

Commenter

  • (will not be published)