Un saumon à Roanne

Un saumon atlantique est passé à la station de comptage de Roanne le 7 mai dernier.  Ce saumon avait franchi le barrage de Decize le 26 avril pendant un coup d’eau de la Loire (pic de 216 m3/s à Digoin le 27/4 à minuit). Son passage à Decize a pu être retrouvé parmi les 10 saumons comptabilisés à cette station grâce à sa taille (99 cm) et à d’autres signes distinctifs. Il a donc remonté la Loire sur 145 km en 11 jours (vitesse moyenne de migration 13,1 km/jours) pour un débit moyen durant cette période de 73,7 m3/s à Digoin.

 

 

Ce saumon de 3 étés de mer ayant dévalé en 2016 peut être issus du premier lot de 10 000 œufs mis en charge dans l’incubateur de Riorges sur le Renaison en 2015 (homing strict) ou d’un autre bassin (déversé ou non) par le phénomène de dispersion d’individus erratiques dont font preuve les populations de saumon atlantique.

Les chances pour que cet individu se reproduise sont minimes. Il faudrait qu’il survive jusqu’en novembre et qu’il soit rejoint par un congénère du sexe opposé. Ils pourraient éventuellement se reproduire sur les quelques kilomètres de Loire jusqu’au barrage infranchissable de Villerest ou bien sur le Renaison, ce qui serait préférable au regard des qualités salmonicoles de cet affluent.

Ce saumon porte à 5 le nombre de saumons comptabilisés à Roanne depuis 2012. Le dernier saumon avait été observé en 2017.

Une Réponse to “Un saumon à Roanne”