Bilan 2017 des transferts d’anguilles sur l’UGA Loire

Sur l’UGA Loire en 2017, 551 kg de civelles ont été transférées sur le bassin de la Loire et des côtiers vendéens dans le cadre du plan de gestion national de l’anguille.

Les alevinages effectués en 2017 sur la Maine et la Sèvre nantaise correspondent à 50% des objectifs fixés par l’appel à projets 2016-2017.

L’augmentation en moyenne du prix d’achat mareyeur du repeuplement européen explique en partie ce bilan. Pour l’UGA Loire cours d’eau vendéens, un autre facteur est à prendre en compte. En effet, les alevinages de cette année ont été effectués plus tôt dans la saison, en février, pour suivre les préconisations scientifiques (« meilleure adaptation des civelles au milieu »). Or c’est à cette période que le prix du sous-quota consommation » pour la civelle est le plus fort. Il a donc été plus difficile de mobiliser la quantité de civelles pêchées suffisante au projet de repeuplement à cette période de l’année. » précise Déborah Gornet, chargée de mission à l’association pour le repeuplement anguilles en France (Ara France).

Source : Le Pêcheur professionnel, 28 août 2017.

La modification des conditions de financement des alevinages depuis l’appel à projets 2015-2016 limite également la part de financement public des projets d’alevinages. Seuls les porteurs de projets reconnus “de droit public” peuvent prétendre à une subvention de 96% du projet. Sur l’UGA Loire, seul le COREPEM a ainsi pu soumettre des projets en 2016, 2017 et 2018.

En savoir plus

Le pêcheur professionnel, 28 août 2017. Bilan de la saison de civelle 2016-2017

http://www.lepecheurprofessionnel.fr/index.php/le-coin-de-l-anguille/civelles-2016-2017/bilan-de-la-saison-2016-2107

Lire aussi

Fiche indicateur

Commenter

  • (will not be published)