Vaste opération de contrôle de la pêche professionnelle de civelle dans l’Ouest de la France

L’opération organisée par les Affaires maritimes (DIRM NAMO) a abouti à la verbalisation de 8 pêcheurs professionnels de civelles et la saisie de 20 kilogrammes de civelles.

Dans un communiqué, la préfecture détaille la vaste opération organisée par la Direction interrégionale de la mer Nord Atlantique-Manche Ouest (DIRM NAMO), dans la nuit du 12 au 13 février. Le dispositif de contrôle mis en place a mobilisé 60 agents de différents services de l’État, ceux de la DIRM NAMO, des Directions départementales des territoires et de la mer de Loire-Atlantique, de Vendée et du Morbihan ainsi que de l’Agence française pour la biodiversité (AFB), de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), de la Direction régionale des douanes des Pays de la Loire, de la Gendarmerie départementale de Loire-Atlantique et de Vendée (brigades nautiques de Pornic et de Saint-Gilles-Croix-de-Vie) ainsi que de la Gendarmerie maritime de Lorient (brigade de surveillance du littoral).

Sur les 18 pêcheurs professionnels contrôlés, 8 ont été verbalisés pour des infractions à leurs obligations déclaratives, notamment des déclarations incomplètes sur leurs fiches de pêche, et plus particulièrement l’absence de toute information sur la date et les quantités de civelle capturées. Cette opération a également permis de contrôler deux établissements de mareyage implantés en Loire-Atlantique et en Charente-Maritime.

Les pêcheurs verbalisés seront poursuivis devant les tribunaux compte tenu du caractère délictuel de ces infractions. Ils feront aussi l’objet de sanctions administratives prononcées par la DIRM NAMO, et notamment d’importantes peines d’amende et de suspension de leur licence de pêche.

Cette opération renforce la pression de l’Etat sur la filière de la pêche civellière, suite aux enquêtes et jugements récents liés au trafic international de civelles basé dans les Pays de la Loire.

Crédit photo : DIRM NAMO, contrôle d’un navire

En savoir plus

Lire aussi

Commenter

  • (will not be published)