Migration 2016 : Arrivée des premières aloses et lamproies à Decize

Environ 1 mois après l’arrivée de premières aloses (14 avril), les premières lamproies ont été comptabilisées à la station de Decize sur la Loire le 4 mai.

Rappelons que depuis plusieurs années les effectifs d’aloses et de lamproies contrôlés sur cette station sont très faibles, seulement quelques centaines voire dizaines d’individus sont comptabilisés annuellement. Ces migrateurs potamotoques, remontent la Loire et ces principaux affluents pour se reproduire.

Il apparaît que la lamproie aurait un préférentiel de colonisation pour l’axe Vienne. En moyenne depuis 2007, 46 000 lamproies sont comptabilisées aux stations de Châtellerault et Descartes. L’affinité de cette espèce avec le bassin de la Vienne peut s’expliquer par la proximité de ce bassin avec les zones d’engraissements marines.

Les effectifs d’aloses sur l’ensemble du réseau des stations de comptage du bassin de la Loire ont également très fortement diminué. Le déclin de l’espèce semble s’accompagner par un recentrage vers le bassin Vienne Creuse et une désaffection des parties amont de la Loire et de l’Allier au niveau des stations de comptage.

Passage de la première alose à la station de comptage de Decize le 14 avril 2016

Passage de la première alose à la station de comptage de Decize le 14 avril 2016

Passage de la première lamproie marine à la station de comptage de Decize le 4 mai 2016

Passage de la première lamproie marine à la station de comptage de Decize le 4 mai 2016

 

Une Réponse to “Migration 2016 : Arrivée des premières aloses et lamproies à Decize”