Reproduction de saumons sur le bassin de la Creuse

Frayère observée sur la Gartempe en 2015

 

L’association Loire Grands Migrateurs réalise, au début de chaque hiver, un suivi à pied de la reproduction du saumon atlantique sur le bassin de la Gartempe. Ce suivi ne peut cependant pas être considéré comme exhaustif du fait d’un nombre conséquent de zones à prospecter avec peu de fenêtres météorologiques favorables. Il permet toutefois de confirmer la présence de reproduction naturelle sur la Gartempe et d’établir avec les gestionnaires des secteurs indemnes de déversement à proximité des frayères identifiées. Cette démarche a notamment pour but de prioriser le développement et la croissance des alevins sauvages natifs.

En 2015, l’absence de passage de saumons au barrage de la Roche Etrangleloup a permis de réduire le secteur de prospection sur la partie limousine de la Gartempe à l’aval de la commune de Châteauponsac. Trois frayères de saumons ont ainsi été trouvées sur ce secteur. Deux autres frayères de tailles plus réduites ont été constatées sur deux affluents de la Gartempe (l’Anglin et la Couze), leurs tailles ne permet cependant pas de déterminer s’il s’agit de frayères de truite ou de saumon.

Par ailleurs, sur l’axe Creuse, la fédération de pêche de l’Indre a constaté une frayère de saumon à l’amont de la commune d’Argenton-sur-Creuse. Ces dernières années la Creuse accueille ponctuellement de la reproduction de saumon, malgré l’absence de déversement sur ce cours d’eau. Ces différentes observations confirment une fois de plus la présence de reproduction naturelle sur le bassin Creuse-Gartempe et encourage à poursuivre les efforts menés pour la restauration des migrateurs sur ce bassin.

Des pêches électriques complémentaires auront lieu au printemps 2016 sur les radiers présentant des frayères. Ces inventaires permettront d’une part de discriminer la reproduction de truite ou de saumon et d’autre part d’attester de la survie des alevins.