Saint Pourçain sur Sioule (Sioule – 03)

Mise à jour
Saumons
Aloses
Lamproies
Anguilles
Truites de mer
01/08/2017560000

La station de comptage est implantée  au niveau de microcentrale hydroélectrique de Moulin Breland qui turbine l’eau de la Sioule. Cet ouvrage se situe à 4,7 km de la confluence avec l’Allier, sur la commune de Saint Pourçain sur Sioule dans le département de l’Allier (03). Elle est en service depuis le 15 mars 2017.

L’aménagement de cette station de comptage au niveau du premier barrage de la Sioule doit permettre d’évaluer de façon plus précise, les stocks de poissons migrateurs qui s’engagent sur cet axe. Elle permettra notamment d’évaluer le programme de restauration du saumon atlantique mis en œuvre sur la Sioule. Cet ouvrage est la propriété de la société SARL Aigues Force Breland. La superficie du plan d’eau est d’environ 6 hectares. Le barrage mesure 2,98 m de hauteur et s’étend sur une largeur de 270 m.

Dans le cadre d’un renouvellement de concession de cet ouvrage en 2010, les dispositifs de franchissement présents au niveau de l’usine hydroélectrique et du barrage ont fait l’objet d’un réaménagement en 2015.

Barrage de Moulin Breland

Passe à poissons

Barrage de prise d’eau :

L’ancienne passe à ralentisseurs sur-actifs et le débit d’attrait complémentaire installé en rive droite du barrage de dérivation ont été remplacés en 2015 par une passe à poissons en deux volets (passe à macro-rugosités et pré-barrages) et une échancrure de débit d’attrait complémentaire.

Usine hydroélectrique :

La passe à poissons à ralentisseurs plans a été remplacée en 2015 par une passe à bassins successifs (16) à échancrures latérales. Elle est alimentée par un débit de 0,5 m3/s.

Station de comptage

Compte tenu de la position de l’ouvrage sur l’axe Sioule, de l’enjeu que représente cette rivière pour le saumon et les poissons migrateurs en général, l’ouvrage de Moulin Breland a été équipé d’une station de comptage au niveau de la passe à poissons de l’usine. La station de comptage est implantée à la sortie de la passe et permet de filmer tous les poissons franchissant grâce à un système de vidéo-surveillance (SYSIPAP). Ce système enregistre les passages de poissons sur un ordinateur à l’aide d’une caméra numérique.  Il est ensuite possible de connaître avec précision les flux des populations migratrices et de quantifier les passages des certains poissons sédentaires de la Sioule.

Ce nouvel équipement constitue une station de contrôle supplémentaire qui vient enrichir le réseau du bassin Loire Allier.

Afin d’avoir une idée plus précise du nombre de poissons franchissant Moulin Breland, des campagnes de piégeage au niveau de la passe à poissons du barrage seront réalisées dans les années futures (évaluation de l’utilisation des deux passes à poissons selon les débits de la Sioule et le fonctionnement de la microcentrale).

Historique des comptages

Annee
Mise à jour
Saumons
Aloses
Lamproies marines
Anguilles jaunes montantes
Anguilles argentées dévalantes
Truites de mer
Mulets porc
Lamproies fluviatiles
Ablettes et Spirlins
Aspes
Barbeaux fluviatiles
Black bass
Brèmes
Brochets
Carassins
Carpes
Carpes amour
Carpes argentées
Chevesnes
Gardons et Rotengles
Hotus
Ombres communs
Perches communes
Perches soleil
Poissons chat
Sandres
Silures
Tanches
Truites communes
Vandoises
201701/08/20175600010000nc0nc0nc0040ncncncnc00000000nc

* Toutes les espèces empruntant la passe ne sont pas comptabilisées. En effet, les passages de cyprinidés (hotus, brèmes, gardons, ablettes, chevaisnes) ne sont pas quantifiés.

** Les comptages d’anguilles dévalantes ne doivent pas être considérés comme exhaustifs. En effet, seuls les individus qui empruntent les passes à poissons sont contrôlés, ceux qui passent directement par-dessus le barrage ou l’exutoire de dévalaison ne peuvent pas faire l’objet d’un comptage avec le dispositif en place.