Gueugnon (Arroux – 71)

Mise à jour
Saumons
Aloses
Lamproies
Anguilles
Truites de mer
06/06/201760020

La station de comptage est implantée sur le barrage des Forges de Gueugnon localisée sur le bassin de l’Arroux à environ 650 km de l’estuaire, dans le département de la Saône et Loire.

Cette rivière est un affluent rive droite de la Loire dont la confluence se trouve non loin de Digoin. Le barrage des Forges de Gueugnon, propriété de la société Apéram, permet l’alimentation en eau de l’usine.

Barrage des Forges de Gueugnon

Barrage des Forges de Gueugnon

Passe à poissons

Passe à poissons du barrage des Forges de Gueugnon

Passe à poissons du barrage des Forges de Gueugnon

Le barrage des Forges a été équipé d’une passe à poissons à bassins successifs (6) en 1998 ce qui a permis l’ouverture du bassin de l’Arroux jusqu’au barrage d’Autun actuellement infranchissable.

Au cours de ces travaux, une chambre de comptage permettant de suivre les migrations en continu ont été intégrés à l’ouvrage de franchissement.

 

Station de comptage

Station de comptage du barrage des Forges de Gueugnon

Station de comptage du barrage des Forges de Gueugnon

La réalisation de cette station de comptage qui a accompagné l’équipement de l’ouvrage d’une passe à poissons a été décidé dans le cadre du Plan Interrégional Loire Grandeur Nature. Le comptage des poissons franchissant la passe est effectué par visionnage d’enregistrements vidéo. Pour cela, un dispositif d’enregistrement numérique des passages a été mis en place. Cet outil de contrôle présent sur l’Arroux devrait permettre de connaître les populations de poissons migrateurs de retour sur ce bassin ainsi que leurs conditions de migration.

Cette station s’avère très intéressante, notamment pour évaluer les résultats du programme de réintroduction du saumon sur l’Arroux mis en oeuvre depuis 1998. Pour rappel, ce bassin était historiquement fréquenté par ce poisson hautement symbolique.

Vitre de comptage de la station du barrage des Forges de Gueugnon

Vitre de comptage de la station du barrage des Forges de Gueugnon

Historique des comptages

Annee
Mise à jour
Saumons
Aloses
Lamproies marines
Anguilles jaunes montantes
Anguilles argentées dévalantes
Truites de mer
Mulets porc
Lamproies fluviatiles
Ablettes et Spirlins
Aspes
Barbeaux fluviatiles
Black bass
Brèmes
Brochets
Carassins
Carpes
Carpes amour
Carpes argentées
Chevesnes
Gardons et Rotengles
Hotus
Ombres communs
Perches communes
Perches soleil
Poissons chat
Sandres
Silures
Tanches
Truites communes
Vandoises
201706/06/201760021000nc0nc0nc00100ncncncnc00000400nc
2016201650021000nc0nc0nc00311ncncncnc030003801nc
20152015100030000nc0nc2nc00190ncncncnc062001704nc
2014201420010000nc0nc0nc1070ncncncnc03600603nc
2013201330123000nc0nc0nc00530ncncncnc0100031030
20122012100053000nc0nc0nc1080ncncncnc0600119100
2011201110020000nc0nc0nc0010ncncncnc06002202nc
2010201000072000nc0nc0nc0010ncncncnc08000002nc
20092009110117000nc0nc1nc0040ncncncnc030003010
2008200821012000nc0nc0nc3050ncncncnc000000020
2007200722305057000nc0nc0nc10110ncncncnc000002160
2006200616155427000nc0nc0nc0010ncncncnc010000010

* Toutes les espèces qui empruntent le système de franchissement ne sont pas comptabilisées. Les passages de hotus, brèmes et chevaisnes sont nombreux tout au long de l’année.

** Les comptages d’anguilles dévalantes ne doivent pas être considérés comme exhaustifs. En effet, seuls les individus qui empruntent les passes à poissons sont contrôlés, ceux qui passent directement par-dessus le barrage ne peuvent pas faire l’objet d’un comptage avec le dispositif en place.

Logo Apéram

Logo Apéram