Châtellerault (Vienne – 86)

Mise à jour
Saumons
Aloses
Lamproies
Anguilles
Truites de mer
03/04/20173511000

La station de comptage de Châtellerault est située sur la Vienne à 270 km de l’estuaire de la Loire. Elle est en service depuis 2004. Ce barrage est devenu en 1998 suite à l’arasement du barrage de Maisons-Rouges, le premier ouvrage depuis la mer pour les poissons migrateurs. Il est exploité par EDF pour la production d’hydroélectricité.

Dispositif de franchissement

Le barrage est équipé d’une passe à poissons en rive gauche conçue pour permettre le franchissement de l’ouvrage par le maximum d’espèces de poissons. Il s’agit d’une passe à bassins successifs à jets de surfaces. Cet aménagement décompose la chute élémentaire de 3.6 m en 12 chutes de 30 cm. Le fond des bassins est muni d’un substrat « evergreen » et d’orifices noyés permettant le franchissement de l’anguille.Un canal parallèle permet l’arrivée d’un débit d’attrait complémentaire au niveau de l’entrée du 1er bassin, pour augmenter l’attrait de la passe.

La station de comptage

La passe à bassins de Châtellerault a été équipée d’une station de comptage, située à l’amont de la passe, qui est constituée d’un système d’enregistrement vidéo. Elle permet notamment de quantifier, par espèces, le nombre de poissons qui s’engage vers les parties médianes et amont de la Vienne dans un objectif d’évaluation et de suivi des stocks.

Historique des comptages

Annee
Mise à jour
Saumons
Aloses
Lamproies marines
Anguilles jaunes montantes
Anguilles argentées dévalantes
Truites de mer
Mulets porc
Lamproies fluviatiles
Aspes
Black bass
Brochets
Carassins
Carpes
Carpes amour
Perches communes
Sandres
Silures
Tanches
Truites communes
200420042589823620343311110058050380289
200520053495183331106112125393411692372
2006200611348821116268112232342915406910650
20072007109538416554700243907103414652781466
200820081018894917470065148362118072711747962
2009200997181593976313131051057490111165122
201020106813183231250431441262142913754521
201120111033791164762941543221083431930
2012201210567257091775501000103588391012911321565
201320132113510354244611151018100121776851111192
20142014746921038128225233019170734322906375
20152015103223313829615321071921053917128940
201620162242713857715683262052043071474606104103
201703/04/20173511006036000000000300

Des ablettes, barbeaux, brèmes, chevaines, gardons, hotus et spirlins empruntent aussi la passe à poissons mais ne sont pas comptabilisés.

* Les cases vides dans le tableau récapitulatif correspondent aux années où l’espèce n’a pas été comptabilisée.