Stations de comptage

Station de comptage du barrage de Vichy

Les stations de comptage sont implantées dans certaines passes à poissons, équipant des barrages qui ne seraient généralement pas franchissables sans ces passes. LOGRAMI est en charge du suivi du réseau de stations du bassin de la Loire, constitué de 9 stations acquérant en continu des informations sur les poissons grands migrateurs au cours de leur migration de reproduction ou de colonisation de la rivière

Le suivi en continu depuis 25 ans (pour la station la plus ancienne) des migrations à ces stations permet d’acquérir des données chronologiques sur l’état des populations de poissons migrateurs. Il représente ainsi un bon indicateur de l’état des populations et du niveau de colonisation des poissons du bassin de la Loire. Parallèlement à ces comptages, LOGRAMI réalise un suivi des températures de l’eau, qui permet, en plus de la récupération des données de débit (données collectées par les services déconcentrés du ministère de l’environnement) de mieux comprendre les conditions de migration rencontrées par les poissons.

 



Comptages de l’année en cours

SaumonsAlosesLamproies marines

Saumons de l’année en cours    Moyenne des 5 dernières années
Maximum dénombré

Aloses de l’année en cours    Moyenne des 5 dernières années
Maximum dénombré

 Lamproies de l’année en cours    Moyenne des 5 dernières années
Maximum dénombré


Tableau de données

Bassin
Saumons
Aloses
Lamproies
Vienne et Creuse au 22/05/201610642821 718
Allier au 23/05/201642420
Loire amont au 09/05/2016124410
Total du Bassin Loire54247421 728
Moyenne 2011 - 20151 0041 29036 222
Maximum dénombré1 43130 81992 888

Vous pouvez consulter les tableaux complets sur les pages de chaque station de comptage.


Le réseau de suivi des migrations se compose actuellement de neuf stations de comptage installées le long des principaux axes de migration du bassin de la Loire.

Dans le bassin de la Vienne, trois stations de comptage permettent de suivre les migrations. Les deux premières sont situées sur la Vienne et la Creuse, aux barrages de Châtellerault (Département de la Vienne) et de Descartes (Département de l’Indre et Loire). La troisième est implantée plus en amont sur la Gartempe, au barrage de la Roche-Etrangleloup à Châteauponsac (Département de la Haute-Vienne).

Trois stations de comptage sont implantées dans le bassin de l’Allier. La première station est installée au pont barrage de Vichy dans le département de l’Allier. Les deux autres sont quant à elles situées plus en amont au niveau du barrage de Langeac et de Poutès en Haute Loire.

Trois stations de comptage sur la Loire amont sont également suivies. Deux sont situées sur l’axe principal de la Loire, une située au niveau du barrage de Decize à Saint Léger des Vignes (Département de la Nièvre) et l’autre au niveau du barrage hydroélectrique VNF de Roanne (Département de la Loire). Une station de comptage est installée sur le barrage des Forges de Gueugnon (Département de la Saône-et-Loire) localisée sur l’Arroux qui est un affluent rive droite de la Loire.

A noter, la présence d’une station de vidéo comptage située sur la Sèvre Niortaise (Marais Pin) et gérée par le parc du marais poitevin. Les passages à cette station sont directement observables grâce à la présence d’une webcam filmant en continu.


Hormis pour les stations de Poutès et de Châteauponsac, l’association LOGRAMI utilise le Système de Surveillance Informatisé des Passes à Poissons (SYSIPAP) développé par Michel Cattoen de l’ENSEEIHT de Toulouse. Ce système est doté d’un logiciel d’acquisition vidéo (WSEQ32 version 5.4) ainsi que d’un logiciel de dépouillement permettant le comptage des poissons (WPOIS32 version 5.4).

Suivi du fonctionnement des stations de comptage

Album photos


En savoir plus



Nos actions