Decize (Loire – 58)

Mise à jour
Saumons
Aloses
Lamproies
Anguilles
Truites de mer
12/02/201700000

La station de comptage est implantée sur le barrage de navigation de Decize – Saint Léger des Vignes sur la Loire à 576 km de l’estuaire, dans le département de la Nièvre.

Le barrage datant de 1836, est géré par Voies Navigables de France. A l’étiage, la hauteur totale de chute est d’environ 4,5 m. En 1986, lors de l’installation d’une usine hydroélectrique sur le site, une passe à poissons a été construite en rive gauche de la Loire. Depuis 2008, l’usine hydroélectrique est la propriété de l’entreprise Energies Maintenance SAS.

Barrage de Decize Saint Léger les Vignes

Barrage de Decize Saint Léger les Vignes

Passe à poissons

Passe à bassins successifs de Decize Saint Léger les Vignes

Passe à bassins successifs de Decize Saint Léger les Vignes

L’ouvrage de franchissement est composé de 16 bassins successifs. Les cloisons séparant les bassins sont munis de fentes verticales et d’orifices de fond par lesquels transite le débit de la passe et qui déterminent le niveau d’eau dans chaque bassin. Le dispositif de franchissement est dimensionné pour un débit de 1 m3/s. Un débit complémentaire d’attrait est injecté dans le dernier bassin aval de la passe.

Les travaux de réhabilitation, réalisés début 2009, étaient indispensables pour améliorer l’efficacité de la passe. Ainsi, depuis le 30/04/09, la nouvelle passe à poissons du barrage de Decize est fonctionnelle. Les poissons migrateurs peuvent emprunter le dispositif de franchissement et rejoindre la partie amont du bassin de la Loire.

Station de comptage

Local submersible de la station de comptage de Decize Saint Léger les Vignes

Local submersible de la station de comptage de Decize Saint Léger les Vignes

Jusqu’en 2008, Le comptage des poissons franchissant la passe est effectué par visionnage d’enregistrements vidéo. Cependant, ce suivi était un suivi temporaire, d’avril à juin, qui ne permettait pas de comptabiliser les espèces de façon exhaustive.

Depuis le 19/05/09, la mise en place d’une station de comptage à visualisation latérale permet de suivre toutes les espèces piscicoles 365 jours par an. Une vitre spécialement aménagée à la sortie du dispositif de franchissement permet de visionner et d’enregistrer les passages de poissons à l’aide d’une caméra reliée à un système d’enregistrement . Ainsi, l’amélioration des conditions techniques de suivi permet d’optimiser le comptage des aloses et des lamproies, d’étendre le suivi à d’autres grands migrateurs piscicoles (saumon, anguille) et d’évaluer la présence et l’évolution des espèces sédentaires de la Loire.

Station de comptage de Decize Siant Léger les Vignes

Station de comptage de Decize Siant Léger les Vignes

Historique des comptages

Annee
Mise à jour
Grands salmonidés
Saumons
Aloses
Lamproies marines
Anguilles jaunes montantes
Anguilles argentées dévalantes
Truites de mer
Mulets porc
Lamproies fluviatiles
Ablettes et Spirlins
Aspes
Barbeaux fluviatiles
Black bass
Brèmes
Brochets
Carassins
Carpes
Carpes amour
Carpes argentées
Chevesnes
Gardons et Rotengles
Hotus
Ombres communs
Perches communes
Perches soleil
Poissons chat
Sandres
Silures
Tanches
Truites communes
Vandoises
201712/02/201700000000nc0nc0nc0000ncncncnc00000000nc
20162016181389601800130nc5nc1nc01651077ncncncnc0500011101nc
201520154062445860050nc38nc1nc0103610ncncncnc0300006110nc
20142014251620102000079nc0nc09440ncncncnc02780001113nc
20132013274102644040013nc0nc011904ncncncnc01800063020
2012201225647144010016nc1nc0162ncncncnc01020044010
201120112617100000001nc1nc07210ncncncnc0700010050
2010201073102639100000nc0nc01621ncncncnc00000502nc
200920090676110000nc0nc0nc0030ncncncnc055000901nc
20082008034462984ncncncncncncncncncncnc
200720074119902ncncncncncncncncncncnc
200620063111984829ncncncncncncncncncncnc
200520058152732246ncncncncncncncncncncnc
200420047128055236ncncncncncncncncncncnc
200320032517721ncncncncncncncncncncnc
20022002511440ncncncncncncncncncncnc
200120011030035493ncncncncncncncncncncnc
20002000201844811ncncncncncncncncncncnc
1999199941112053ncncncncncncncncncncnc
19981998038373981ncncncncncncncncncncnc

Toutes les espèces empruntant la passe ne sont pas comptabilisées. En effet, depuis 1998, les passages de cyprinidés (hotus, brèmes, gardons, ablettes, chevaisnes…) ne sont plus comptabilisés. Cependant, chaque année de très nombreux passages sont observés à la station de comptage.

Les comptages d’anguilles dévalantes ne doivent pas être considérés comme exhaustifs. En effet, seuls les individus qui empruntent les passes à poissons sont contrôlés, ceux qui passent directement par-dessus le barrage ainsi que dans les turbines ne peuvent pas faire l’objet d’un comptage avec le dispositif en place.

Les cases vides dans le tableau récapitulatif correspondent aux années où l’espèce n’a pas été comptabilisée (NC).

*La mise en place du système de vidéo comptage trois semaines après le début de l’ouverture de la passe à poissons ainsi que le paramétrage de cette nouvelle installation ne permettent pas d’obtenir un comptage exhaustif du nombre de poisson ayant transité par ce système de franchissement en 2009.

Logo Energies Maintenance SAS

Logo Energies Maintenance SAS